Traitement des troubles associés à la ménopause et à la périménopause: comment soulager vos symptômes

Une femme ménopausée heureuse s'assoit sur le canapé grâce au traitement réussi de sa ménopause

Selon les experts, le traitement hormonal de substitution (traitement hormonal substitutif,THS) est le standard de référence dans le traitement des symptômes climatériques. Il constitue la forme de traitement la plus efficace. À part cette approche, il existe aussi des options thérapeutiques sans utilisation d'hormones.

Le traitement a pour objectif de soulager les symptômes dus à la ménopause. Le THS, en tant que forme la plus efficace, peut être envisagé lorsque les symptômes sont très pénibles pour la femme affectée.

  • L'option thérapeutique principale est le traitement hormonal substitutif (THS). Ce traitement, qui consiste en l'administration d'un œstrogène seul ou d'un œstrogène en association avec un progestatif, compense les déficits hormonaux dus à la diminution des taux sanguins d'hormones dans le cadre de la ménopause.

Le traitement hormonal substitutif est-il recommandé?

D'après les directives du NICE (National Institute for Health and Care Excellence, Royaume-Uni), le THS est une option thérapeutique efficace qui doit être proposée, après explication de tous les avantages et des risques éventuels, aux femmes souffrant de symptômes climatériques. Un THS n'est pas recommandé chez les femmes qui sont ou ont été atteintes d'un cancer du sein. Le THS soulage efficacement les symptômes dus à la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Quels aspects fondamentaux doivent être évalués avant d'instaurer un traitement de la ménopause?

Dans le cadre de la ménopause, il est fondamentalement conseillé de renoncer aux cigarettes et à l'alcool. Étant donné que les besoins varient d'une femme à l'autre, le THS doit être adapté individuellement à chaque patiente par le médecin/le gynécologue. Cela exige la prise en compte de la santé des os, des maladies préexistantes (p.ex. cancer du sein), de l'hypertension, des affections cardio-vasculaires, du métabolisme des lipides, de l'âge, du poids, de l'alimentation et du mode de vie de la patiente. À part cela, les femmes doivent être encouragées à une bonne hygiène de vie incluant une alimentation saine et suffisamment d'exercice physique. Cela permet de réduire les facteurs de risque cardio-vasculaires. La morbi-mortalité cardio-vasculaire est ainsi réduite et la qualité de vie est globalement améliorée. Un apport suffisant de vitamine D et de calcium contribue à réduire le risque de fractures. À l'aide d'un ostéodensitomètre, le médecin peut mesurer votre densité minérale osseuse (DMO) actuelle.

Quels peuvent être les risques associés au traitement hormonal substitutif?

L'âge de la patiente au début d'un THS est un facteur décisif pour l'évaluation du rapport avantages-risques du THS. Les maladies préexistantes et les habitudes de vie jouent également un rôle important. Informez-vous auprès de votre gynécologue sur les avantages et les risques d'un THS dans votre cas individuel! Les risques connus incluent entre autres:

  • La possibilité d'un risque accru de cancer du sein
  • Un THS peut accroître le risque de thromboembolies veineuses (p.ex. thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire). Chez une femme qui présente des facteurs de risque supplémentaires prédisposant aux thromboses, il est recommandé d'utiliser un œstrogène en administration transcutanée (patchs), car le risque de thrombose associé à cette forme de traitement est relativement faible. Certaines études rapportent qu'un THS œstro-progestatif composé d'œstradiol et de dydrogestérone n'accroît pas le risque de complications dues à des thromboses (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde ou thromboembolie veineuse).

Quels sont les remèdes non hormonaux?

Des études indiquent que des agents actifs naturels tels que les isoflavones du soja (extraites de graines de soja ou synthétisées en laboratoire) soulagent les symptômes climatériques tels que les bouffées de chaleur. Les symptômes uro-génitaux peuvent être traités par des crèmes hydratantes vaginales ou par des lubrifiants. Les changements de l'hygiène de vie – par exemple alimentation saine et exercice physique régulier – contribuent également au soulagement.

Autre mesure possible pour soulager les troubles émotionnels et physiques de la ménopause: le yoga. Les exercices d'étirement fortifient la musculature du torse et améliorent l'équilibre. La méditation et la respiration profonde contribuent à la relaxation.

Alimentation

L‘alimentation joue un rôle important dans l'amélioration des symptômes pendant la ménopause. En savoir plus sur l‘alimentation pendant la ménopause.

Traitement hormonal substitutif

Le traitement hormonal substitutif (THS) est une option thérapeutique éprouvée pour soulager les symptômes associés à la ménopause. Il consiste en l'administration d'un œstrogène seul ou d'un œstrogène en association avec un progestatif. En apprendre plus sur le traitement hormonal substitutif.